• La nourriture et le travail

    Date: 2014.12.01 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    plat a emporter b

    L’alimentation représente un élément essentiel dans la vie quotidienne. Dans le milieu du travail, manger de la nourriture saine au déjeuner permet de se revigorer pour terminer la journée avec de l’énergie. Pourtant, trouver cet équilibre alimentaire n’est pas tous les jours facile en sachant que les tarifs en restaurant peuvent revenir assez coûteux au fil des jours. En plus, nombreux sont ceux qui ne possèdent pas le laps de temps pour attendre les plats en restaurant. Or, vous ne disposez forcément pas du temps nécessaire pour cuisiner tous les matins. Par conséquent, dans la plupart des cas, les travailleurs optent pour les sandwichs et autres snacks durant leur pause de midi.

    Les plats à emporter

    Pour permettre d’aider les travailleurs, on peut trouver des restaurants ou des traiteurs particuliers qui proposent des services de livraison de plats au bureau. Et c’est une méthode qui s’avère très pratique, que ce soit pour l’entreprise ou pour les salariés. En effet, les plats à emporter offrent la possibilité pour le patron de la boîte de garder ses employés à proximité de l’entreprise. Et pour le salarié, c’est une technique qui lui donne la garantie d’une alimentation saine et variée, ce qui l’aide à une nouvelle motivation pour le reste de sa journée.

    Les règles de la vente à emporter

    Les plats à emporter peuvent donc être très variés. Néanmoins, il est à noter que les prestataires de ses services sont soumis à certaines règlementations. Effectivement, la vente à emporter est une activité avec des exigences spécifiques. En premier lieu, les plats doivent être maintenus dans le meilleur état possible. Il ne suffit pas de livrer des préparations. Il ne faut pas oublier de les mettre en valeur. Ensuite, le plus important est de maintenir les plats immobiles durant le transport. Pour cela, le livreur doit posséder le matériel de contenance adéquat pour chaque style de préparation.

  • Que signifie le terme « gestion de patrimoine » ?

    Date: 2014.08.02 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    gestion de patrimoine

    Le patrimoine représente l’ensemble des biens qu’une personne physique ou morale possède. Il se peut que ce soit des propriétés immobilières, financières ou professionnelles (capital dans une entreprise). En général, l’ensemble de cette fortune est composé d’actifs et de passif (dettes et devoirs). La gestion de patrimoine désigne donc la gérance et le développement de cette richesse. Principalement, elle tient compte de tout ce qui se réfère à vos finances (bilan, revenu, autres…). Il faut savoir que la gestion du patrimoine offre de nombreux avantages. Pour le bilan, par exemple, il permet de connaître de manière approfondie votre situation financière.

    Les principes de la gestion patrimoniale

    La gestion de patrimoine se divise en deux groupes distincts. En premier lieu, on trouve la déclaration de patrimoine. Elle englobe l’ensemble des biens que vous déclarez. Il est à noter que la déclaration de patrimoine ne concerne généralement que les élus et les dirigeants. Ensuite, on retrouve l’optimisation fiscale. Ici, il s’agit d’un moyen de réduire votre charge fiscale. Son but est d’appliquer pertinemment les règles fiscales sans se mettre en infraction avec les diverses lois fiscales en vigueur. Elle donne donc lieu à une meilleure administration de vos intérêts. Contrairement à la déclaration du patrimoine, l’optimisation fiscale concerne aussi bien les professionnels que les particuliers.

    Qui s’occupe de la gestion de patrimoine ?

    Pour gérer votre fortune, vous disposez de plusieurs options possibles en fonction de vos goûts. Vous pouvez, par exemple, vous adressez à un conseiller en gestion du patrimoine. Il vous informe, vous conseille et vous aide à maximiser au mieux vos gains. En même temps, il vous aide à limiter les risques en effectuant une véritable stratégie patrimoniale. Il vous est aussi possible de consulter d’autres gestionnaires plus expérimentés qui se concentrent plus sur la gestion de fortune. Plus précisément, ces derniers officient surtout dans un cadre privé, donc pour une certaine clientèle uniquement (grandes familles, cadres dirigeants, importantes entreprises…).

  • Pour mieux maîtriser la comptabilité

    Date: 2014.07.29 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    La comptabilité est un outil important pour mieux maîtriser les flux monétaires de l’entreprise et ainsi mieux la gérer. Elle permet alors d’évaluer les valeurs chiffrées de la société afin d’en déterminer son évolution. Ces valeurs sont schématisées pour faciliter l’interprétation. En gros, cette discipline permet de mieux définir la situation de l’entreprise, dans le but d’améliorer les résultats obtenus. Actuellement, pour faciliter la prise de données et la compréhension des techniques comptables, on emploie surtout des logiciels. La référence dans le domaine de la comptabilité est le logiciel sage. C’est un outil qui peut s’adapter suivant les besoins de l’entreprise. On peut trouver plusieurs revendeurs de logiciel Sage, mais il est important que vous contactiez ceux qui sont capables de vous aider à maîtriser ce software.

    À la découverte du logiciel sage

    a_la_maitrise_de_la_comptabiliteCe logiciel, spécialement conçu pour maîtriser la comptabilité, présente de nombreux modèles suivant la capacité de l’entreprise. En effet, on peut rencontrer des sages 30, 100 et 1 000 qui correspondent respectivement aux petites, moyennes et grandes entreprises. Pour connaître le logiciel adapté à vos besoins, demandez conseil à votre revendeur sage. Il pourra vous aider à comprendre les détails importants sur ce software. Il est clair qu’en tenant compte que c’est un logiciel de comptabilité, au départ, vous devez procéder à son référencement. Cette étape permet de pouvoir simplement utiliser le logiciel en toute liberté. Ce programme vous permet alors de paramétrer tout ce qui concerne l’établissement de la paie, à savoir les primes, les fiches de paie, la déclaration de salarié et l’enregistrement des opérations courantes.

    Utiliser au mieux le logiciel sage

    Il existe plusieurs méthodes pour apprendre à utiliser efficacement ce programme. Des organismes de formation dispensent un apprentissage et une formation complète sur le logiciel. Certains revendeurs, aussi, offrent des techniciens à votre disposition pour vous guider dans la maîtrise ce software.

  • L’essentiel sur l’excavation

    Date: 2014.07.29 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Dans le domaine de la construction, certaines situations nécessitent des travaux particuliers pour que tout se déroule suivant les plans. Ceci est dû aux caractéristiques difficiles du sol par rapport aux installations prévues. Alors, pour un ouvrage de qualité, on doit effectuer des actions préalables afin de respecter les normes requises. Ces opérations sont diverses, mais le plus important à établir est l’étude du sol. Cela permet alors de distinguer la stabilité du terrain afin d’éviter tous risques d’éboulement ou de tassement. De cette manière, on peut déterminer d’autres activités récurrentes pour la préparation du sol. Pour remédier aux mauvaises structures du terrain, on peut s’appliquer avec certaines activités telles que le terrassement ou l’excavation. Ce dernier est très prisé du fait de la qualité du résultat obtenu.

    Qu’est-ce que l’excavation ?

    creation_fosseEn plus clair, l’excavation désigne toute opération qui consiste à creuser un terrain donné. Cette opération est très intéressante dans le domaine de la construction, car elle permet de travailler sur la structure profonde du sol. De cette manière, il est plus facile d’édifier des fondations, installer des canalisations souterraines ou poser des fosses septiques. Mais il n’en reste que cette activité est de loin la plus complexe dans le domaine de la construction. Elle requiert l’utilisation des équipements à la pointe de la technologie afin de la réussir au mieux et l’expertise de véritables professionnels. Et même que cette opération pourrait être dangereuse pour celui qui s’y applique. En gros, il est préférable de laisser cette tâche au soin des professionnels pour éviter tout risque qui en succombe.

    A qui s’adresser pour cette activité ?

    Il existe des règles strictes en termes de sécurité pour la réalisation d’une excavation. La raison pour laquelle on doit faire appel à un professionnel habitué et compétent. De nos jours, de nombreuses entreprises se spécialisent dans ce domaine. Il est mieux de choisir une société qui est reconnue pour ses réalisations.

  • Qu’est-ce qu’une brise-roche ?

    Date: 2014.07.29 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    marteau_piqueurPour les différents travaux de construction, on est souvent confronté à des situations qui requièrent des traitements du terrain. Terrassement, excavation… de nombreuses opérations sont à mettre en œuvre afin de pouvoir exploiter au maximum le terrain utile. Mais pour toutes ces tâches, on doit utiliser des matériels adéquats pour les réaliser au mieux. Le plus grand problème que rencontrent les professionnels est l’existence des grands rochers qui gênent toutes mises en œuvre. Pour réussir efficacement les activités entreprises, on utilise une brise-roche. Il s’agit d’un appareil qui est connecté à l’extrémité du bras articulé d’une pelleteuse afin de détruire les obstacles durs, rocheux ou en béton. En plus simple, c’est un marteau-piqueur, mais pour des réalisations de plus grande envergure.

    Dans quel cas utiliser une brise-roche ?

    Les matériels, aussi performants soient-ils, risquent de s’endommager au contact des grands rochers lors des travaux de terrassement. Les contacts pourront être rudes pour les équipements, et ralentir ainsi la durée de réalisation. Il est alors nécessaire de s’occuper au préalable de ces obstacles qui empêchent la continuité des travaux. On fait alors appel aux brises-roches afin de morceler ces structures. De cette manière, on peut retirer plus facilement le reste préalablement morceler. En gros, pour les travaux publics et de terrassement, il est nécessaire de prévoir la location d’une brise-roche afin de faciliter les tâches, surtout d’assainissement. Les brises-roches sont également utiles dans le cas où l’on souhaite édifier des structures souterraines comme les caves. Outre la construction, elles sont importantes pour effectuer les activités de démolition.

    La brise-roche hydraulique

    Le plus souvent, on utilise une brise-roche hydraulique. Par le système hydraulique, il est plus facile d’activer le piston pour les aller-retour. En effet, cet appareil s’actionne de cette manière afin de briser les morceaux durs qui font obstacles à toutes réalisations. D’où provient la puissance nécessaire à la cassure des pierres.

  • Une maison propre, du parquet au plafond

    Date: 2014.06.03 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    NAssainissementettoyer de fond en comble est la dure tâche du commun des mortels, car la saleté n’épargne rien. Non, la saleté est partout et donc, tout doit être nettoyé. On a beau avoir un beau paillasson bien accueillant et qui s’affaire au nettoyage de votre semelle, votre parquet ne sera jamais immaculé que quelques minutes après sa toilette. Le propre absolu n’existe pas en effet. Même les salles blanches où un seul grain de poussière n’a pas sa place ne sont que théoriques. On peut tout nettoyer et pourtant tout se salira inexorablement. Loin de l’idée d’une vision microscopique où même les parois les plus lisses paraissent dantesques. La saleté est vraiment partout, car elle est véhiculée par tout aussi. L’air, les personnes, les objets, l’ensemble des choses laissent des traces.

    Pour que les taches trépassent

    Blanchir est un terme qui définit bien l’idéal de la propreté. Le blanc immaculé est un but pour tout nettoyeur. Ainsi tous les moyens sont bons pour arriver à leur fin, mais cela, avec une bonne dose d’huile de coude, la plupart du temps. Des instruments traditionnels comme les balais, les brosses, les écouvillons, les serpillières, au sophistiqué robot aspirateur autonome et programmable, le pas a été fait. Actuellement, la nanotechnologie tente de créer des surfaces autonettoyantes. L’électricité aussi a été expérimentée pour un nettoyage automatique en pulvérisant les poussières avec des micros arc.

    Le savon l’emportera

    Avec les instruments, il existe aussi produit chimique, biologique et autres. A l’image des dramatiques autodafés, le feu a été un purificateur millénaire, mais ne convenait certainement pas à toutes les saletés. Les détergents en tout genre ont révolutionné l’hygiène, car ils ont permis de détacher les taches les plus coriaces en pénétrant bien plus en profondeur dans la matière. Ainsi, ces produits chimiques cassent la tension superficielle de l’eau et permettent à cette dernière de pénétrer plus loin où elle peut se rendre, et donc plus loin que ne peuvent les graisses. Les tissus et les matières fibreuses sont ainsi nettoyés plus efficacement.

  • Qu’est-ce qu’un plaquiste ?

    Date: 2014.05.24 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    platrier

    C’est un métier de bâtiment réalisé par un spécialiste qualifié.  Il consiste  à effectuer des travaux de finitions intérieures, d’aménagements et d’isolation. Le plaquiste est un professionnel  de pose de cloisons  et de plaques de plâtre dans des logements individuels ou collectifs, des bureaux et d’autres locaux (hôpitaux, salles de spectacle, bateaux etc.)

    Quels sont les rôles principaux du plaquiste ?

    En construction neuve, le plaquiste intervient une fois le gros œuvre achevé. Mais il peut également être appelé pour des travaux de rénovation ou de réhabilitation. Trois missions principales lui sont confiées : d’abord il s’occupe de la pose de plaques de plâtre, des enduits plâtre et se charge des travaux de lissage et de jointage des divers  matériaux. Ensuite, il monte les cloisons sur les murs, les sols et les plafonds. Enfin, il corrige certaines caractéristiques des pièces (leurs géométries ou leurs acoustiques par exemple), d’un bâtiment ou d’agencer un intérieur (aménagement d’un magasin par exemple).

    Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

    Le plaquiste œuvre pour les entreprises du bâtiment spécialisées dans l’aménagement et la finition. En raison, de la lourdeur  des  équipements (échelle, escabeau…), il travaille toujours en groupe. Si  avant, ce métier nécessitait beaucoup de force physique, de nos jours, le travail est de plus en plus facilité par des outils lui permettant  de dépenser moins d’énergie (ou de faire moins d’efforts)( comme les lève-plaques). Ce professionnel doit faire preuve de polyvalence, car il peut être amené à réaliser des tâches diversifiées dans certains de ses chantiers. Il doit également faire preuve de précision et d’esthétisme, dans la mesure où des manipulations précises et une étude méticuleuse sont requises pour assembler des plaques. Vigilant  et prudent, il doit respecter les règles de sécurité du chantier (port de chaussures de protection, port d’un casque…). Ce spécialiste se déplace fréquemment d’une construction à une autre.  Ainsi en plus de sa rémunération il recevra une indemnité (indemnité de transport, de trajet, de repas) en fonction de ses déplacements.

  • Focus sur la location longue durée

    Date: 2014.05.08 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    location voiture

    Vis-à-vis d’un bien, on distingue traditionnellement deux types d’options avant de pouvoir en faire usage : l’achat et la location. Dans le premier cas, vous devenez propriétaire du bien et vous pouvez en faire ce que bon vous semble. Dans le deuxième cas, vous avez la possibilité d’utiliser le bien et de le restituer ensuite à son propriétaire à l’issue du contrat conclu entre vous et lui. La location vaut généralement pour une courte durée. Cependant, la location à longue durée devient une troisième option quand il s’agit de voitures. En effet, dans ce domaine, les entreprises (PME en général) et les particuliers font de plus en plus appel à la location longue durée.

    Les avantages de la location longue durée

    La location longue durée ou LLD répond d’abord à un besoin de transport malgré des soucis ponctuels de trésorerie. Pour un particulier quelconque, il peut s’agir d’avoir à disposition d’une voiture de plaisir afin de sortir en famille lors des vacances estivales. Pour une entreprise, il s’agit par exemple de doter ses cadres et ses dirigeants d’un moyen de transport ou bien de livrer ses marchandises (si son activité s’y prête, bien évidemment). Ensuite, la location longue durée peut également aboutir à l’achat du bien loué, même si du point de vue légal LLD et LOA (location avec option d’achat) présentent quelques spécificités propres. La location longue durée permet un aménagement du contrat qui vous lie à l’autre partie en fonction de vos besoins. Enfin, elle vous déleste de charges liées à la possession du bien, notamment vis-à-vis de l’administration (assurance, entretien, etc.)

    Avec qui conclure son contrat de LLD ?

    D’emblée, il est judicieux de dire que le contrat de LLD se conclut avec une entreprise qui possède le bien dont vous avez besoin. Il est essentiel de discuter des termes de votre contrat, notamment sur la durée, le prix du loyer, les services que vous êtes en droit d’attendre de votre loueur, etc. Vous pouvez choisir de vous faire assister par un courtier pour faciliter vos échanges.

  • Le principe d’un garde-meuble

    Date: 2014.04.20 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Un garde-meuble est un endroit spécialement conçu pour le stockage. On peut y entreposer temporairement les meubles et biens de personnes en cours de déménagement. Il est également possible de l’utiliser pour archiver plus durablement des papiers, marchandises ou mobiliers de toute sorte, en toute sécurité. Ces lieux sont munis de caméras vidéo de surveillance, de détecteurs ou de gardiennage humain.

    L’utilisation d’un garde-meuble

    shutterstock_96680962-1395867659Le principe de l’utilisation d’un garde-meuble est simple. Dans la majorité des cas, il est lié à un déménagement. Généralement, les déménageurs chargent les meubles dans un conteneur. Ce dernier restera garé dans un entrepôt jusqu’à la livraison définitive. Suivant l’option choisie lors du contrat, on peut accéder, ou non, aux meubles pendant la durée de stockage. Les contenants sont privatifs et scellés en présence des propriétaires du contenu. Ils peuvent être en bois ou métalliques. Quel que soit le matériau, ces lieux sont toujours ventilés pour la bonne conservation des objets. En général, la taille se mesure suivant la surface. On rencontre le plus souvent les box entre 6 et 12 m². Exceptionnellement, certains professionnels en proposent de plus grands.

    Les avantages d’un garde-meuble

    Prendre un garde-meuble présente de nombreux avantages. En premier lieu, il permet de savoir où déposer les biens lorsqu’on manque de place. Il permet également, lors d’un déménagement, de prendre son temps pour choisir de nouveaux locaux ou choisir l’agencement idéal dans le logement. Cet espace offre une sortie pour les situations transitoires. Il permet de stocker tout en gardant l’esprit dégagé de certaines contraintes. Les tarifs sont en général calculés en fonction du volume nécessaire et par mois de location. Le cubage va de deux à cinquante mètres cubes. En principe, l’intégralité du mobilier d’un studio de 30 m² tient dans un box de 9 m3 seulement. Pour une maison ou un appartement d’environ 100 m², un local de 45 m3 est nécessaire.

  • La surveillance, un système de protection très prisé

    Date: 2014.04.01 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Actuellement, les propriétaires de maison préfèrent augmenter le niveau de sécurité de leur bâtiment. Pour ce faire, ils choisissent la surveillance. Ce système de sécurité utilise habituellement une caméra, une alarme, un moniteur et un enregistreur. Ce dernier accessoire de la vidéosurveillance n’est pas obligatoire. Il sert uniquement aux clients qui veulent conserver certaines images à titre de preuves. Quant à l’alarme, elle concerne le signal qui prévient les propriétaires. En ce qui touche le moniteur, cela touche l’écran sur lequel les images apparaissent.

    Les différentes sortes de caméras de surveillance

    Quand vous décidez d’installer une vidéosurveillance dans votre demeure, il est important de bien choisir votre caméra de surveillanceshutterstock_51803743-1334779841. On distingue la caméra de surveillance sans fil, la caméra de surveillance extérieure, infrarouge, factice, IP ou en direct. La caméra de surveillance sans fil fonctionne par ondes radio. Tandis que, la caméra de surveillance extérieure se trouve à l’extérieur de votre bâtiment. Par rapport aux autres, elle possède une résistance aux intempéries et une bonne qualité d’images de nuit comme de jour. Quant à la caméra factice, elle permet de tromper les intrus. En ce qui touche le modèle à infrarouge, elle capture des images dans des endroits sombres.

    L’essentiel sur l’enregistreur d’un système de surveillance

    L’installation d’un enregistreur sur un système de surveillance n’est pas obligatoire, mais elle est conseillée. Ainsi, vous pouvez visualiser toutes les images capturées par vos caméras à tout moment. On distingue l’enregistreur à bandes, le stockeur numérique, l’enregistreur numérique et l’enregistreur IP. Afin de bien choisir le modèle qui répond le mieux à vos attentes, vous devez tenir compte de la qualité de résolution d’images, du nombre d’images capturées par seconde et du mode d’emploi. Parfois, il faut également prendre en compte le mode de fonctionnement et la consultation des images de ce dispositif. Dans la majorité des cas, l’enregistreur se déclenche au moindre mouvement.