• Le principe d’un garde-meuble

    Date: 2014.04.20 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Un garde-meuble est un endroit spécialement conçu pour le stockage. On peut y entreposer temporairement les meubles et biens de personnes en cours de déménagement. Il est également possible de l’utiliser pour archiver plus durablement des papiers, marchandises ou mobiliers de toute sorte, en toute sécurité. Ces lieux sont munis de caméras vidéo de surveillance, de détecteurs ou de gardiennage humain.

    L’utilisation d’un garde-meuble

    shutterstock_96680962-1395867659Le principe de l’utilisation d’un garde-meuble est simple. Dans la majorité des cas, il est lié à un déménagement. Généralement, les déménageurs chargent les meubles dans un conteneur. Ce dernier restera garé dans un entrepôt jusqu’à la livraison définitive. Suivant l’option choisie lors du contrat, on peut accéder, ou non, aux meubles pendant la durée de stockage. Les contenants sont privatifs et scellés en présence des propriétaires du contenu. Ils peuvent être en bois ou métalliques. Quel que soit le matériau, ces lieux sont toujours ventilés pour la bonne conservation des objets. En général, la taille se mesure suivant la surface. On rencontre le plus souvent les box entre 6 et 12 m². Exceptionnellement, certains professionnels en proposent de plus grands.

    Les avantages d’un garde-meuble

    Prendre un garde-meuble présente de nombreux avantages. En premier lieu, il permet de savoir où déposer les biens lorsqu’on manque de place. Il permet également, lors d’un déménagement, de prendre son temps pour choisir de nouveaux locaux ou choisir l’agencement idéal dans le logement. Cet espace offre une sortie pour les situations transitoires. Il permet de stocker tout en gardant l’esprit dégagé de certaines contraintes. Les tarifs sont en général calculés en fonction du volume nécessaire et par mois de location. Le cubage va de deux à cinquante mètres cubes. En principe, l’intégralité du mobilier d’un studio de 30 m² tient dans un box de 9 m3 seulement. Pour une maison ou un appartement d’environ 100 m², un local de 45 m3 est nécessaire.

  • La surveillance, un système de protection très prisé

    Date: 2014.04.01 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Actuellement, les propriétaires de maison préfèrent augmenter le niveau de sécurité de leur bâtiment. Pour ce faire, ils choisissent la surveillance. Ce système de sécurité utilise habituellement une caméra, une alarme, un moniteur et un enregistreur. Ce dernier accessoire de la vidéosurveillance n’est pas obligatoire. Il sert uniquement aux clients qui veulent conserver certaines images à titre de preuves. Quant à l’alarme, elle concerne le signal qui prévient les propriétaires. En ce qui touche le moniteur, cela touche l’écran sur lequel les images apparaissent.

    Les différentes sortes de caméras de surveillance

    Quand vous décidez d’installer une vidéosurveillance dans votre demeure, il est important de bien choisir votre caméra de surveillanceshutterstock_51803743-1334779841. On distingue la caméra de surveillance sans fil, la caméra de surveillance extérieure, infrarouge, factice, IP ou en direct. La caméra de surveillance sans fil fonctionne par ondes radio. Tandis que, la caméra de surveillance extérieure se trouve à l’extérieur de votre bâtiment. Par rapport aux autres, elle possède une résistance aux intempéries et une bonne qualité d’images de nuit comme de jour. Quant à la caméra factice, elle permet de tromper les intrus. En ce qui touche le modèle à infrarouge, elle capture des images dans des endroits sombres.

    L’essentiel sur l’enregistreur d’un système de surveillance

    L’installation d’un enregistreur sur un système de surveillance n’est pas obligatoire, mais elle est conseillée. Ainsi, vous pouvez visualiser toutes les images capturées par vos caméras à tout moment. On distingue l’enregistreur à bandes, le stockeur numérique, l’enregistreur numérique et l’enregistreur IP. Afin de bien choisir le modèle qui répond le mieux à vos attentes, vous devez tenir compte de la qualité de résolution d’images, du nombre d’images capturées par seconde et du mode d’emploi. Parfois, il faut également prendre en compte le mode de fonctionnement et la consultation des images de ce dispositif. Dans la majorité des cas, l’enregistreur se déclenche au moindre mouvement.

  • La plâtrerie ou la fabrication d’ouvrages en plâtre

    Date: 2014.03.31 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Les travaux de maçonnerie regroupent de nombreuses branches d’activités, dont la plâtrerie par exemple. En effet, la plâtrerie appartient au domaine de la maçonnerie. Par conséquent, elle est assurée par le maçon. Le matériau de base de la plâtrerie est généralement le plâtre. Alors, si vous souhaitez réaliser des ouvrages en plâtre, n’hésitez pas à faire appel à ce technicien. Pour bénéficier des services d’un meilleur maçon, il suffit de bien choisir votre entreprise de maçonnerie. La sélection d’un bon professionnel s’effectue en fonction du devis et des prestations qu’il offre. Si l’un de vos proches a déjà fait appel à un tel prestataire, il suffit simplement de prendre les coordonnées de l’entreprise de maçonnerie.

    Les points importants sur le plâtre

    Comme tout type de secteur d’activité, la plâtrerieshutterstock_65443204-1340827225 possède également un matériau de base, à savoir le plâtre. Le plâtre est obtenu par la cuisson d’une variété de gypse spécifique à une température de 150°C. Pour le rendre utilisable, il faut le laisser refroidir à une température de 60°C. Pour obtenir la bonne consistance du plâtre, il est ensuite mélangé avec de l’amidon, des adjuvants et des retardateurs. Une fois ce processus de fabrication du plâtre terminé, vous pouvez l’utiliser à votre guise. En principe, un plâtre dispose d’une résistance au feu, d’une résistance thermique et d’une résistance mécanique.

    L’essentiel sur la plaque de plâtre

    Quand vous faites appel à une plâtrerie, elle peut vous accomplir des travaux sur des plâtres ou des plaques de plâtres. Si vous souhaitez combler ou cacher des imperfections sur vos murs ou plafonds, vous pouvez opter pour l’utilisation d’un simple plâtre. Tandis que, si vous voulez donner de l’esthétique à votre demeure, vous choisirez la plaque de plâtre. En effet, avant d’appliquer la couche de peinture dans votre bâtiment, vous pouvez installer des plaques de plâtre sur vos murs ou vos plafonds.

     

     

  • La fabrication d’escalier, une mission pour les professionnels

    Date: 2014.03.27 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Quand les particuliers construisent une maison à étage, ils doivent généralement penser à installer un escalier. Or, avant de poser l’escalier dans votre bâtiment, vous devez choisir le modèle qui répond le mieux à vos attentes. Une fois votre choix fixé, vous pouvez commencer les travaux de fabrication d’escalier. En effet, la conception d’un escalier se réalise en fonction des demandes des clients. Néanmoins, si les consommateurs trouvent leur bonheur parmi les escaliers prêts à poser, ils n’auront simplement qu’à choisir le modèle. En général, un escalier se fabrique en bois, en métal, en béton, en verre ou en pierre. A partir de ces différents matériaux, vous pouvez entreprendre la fabrication d’escalier doit, tournant, ou hélicoïdal.

    Des points à tenir compte lors de la fabrication d’un escalier

    Comme tout type de conception, la fabrication d’un escaliershutterstock_71418445-1341345647 tient également compte de certains critères, tels que son emplacement. En effet, il est important de bien choisir la place de l’escalier afin d’éviter des encombrements ou des pertes d’espace inutilement. Pour cela, vous pouvez installer votre escalier à l’intérieur ou à l’extérieur. Outre l’emplacement, la dimension et le choix du matériau sont également à prendre en compte. Après la détermination de tout cela, vous pouvez commencer la fabrication de l’escalier. Cette mission demande généralement l’intervention d’un professionnel.

    La fabrication d’un escalier droit

    Contrairement aux autres types d’escalier, la fabrication de l’escalier droit ne demande pas beaucoup de travaux. En plus, ce genre d’escalier dispose d’une facilité d’installation. Il se fabrique principalement à partir du bois, du béton, de l’inox, de l’acier, du verre et de la pierre. Bien sûr, les techniques de fabrication d’escalier varient en fonction du type de matériau utilisé. Si vous souhaitez obtenir l’escalier de vos rêves, il vous est conseillé de faire appel à un spécialiste. Ainsi, vous bénéficierez non seulement d’une bonne fabrication d’escalier, mais également d’une bonne pose.

     

     

  • La fenêtre ou une ouverture sur un bâtiment

    Date: 2014.03.19 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    La définition d’une fenêtre varie en fonction de son domaine d’application. Ici, on parle de la fenêtre en architecture. Dans cette circonstance, il s’agit d’une ouverture qui se trouve généralement dans un mur. En fonction des goûts des clients, une fenêtre peut se présenter sous différentes formes et se fabriquer à partir de différents matériaux. Vous pouvez également choisir le type d’ouverture de votre châssis. Effectivement, ce type de menuiserie n’offre pas uniquement une variété de styles, de matériaux de construction, mais également une gamme d’ouverture pour châssis aux clients. Pour choisir le modèle de fenêtre adapté à votre maison, il vous est recommandé de contacter un professionnel.

    La fenêtre à la française

    Quand vous installez une fenêtreshutterstock_126888668-1389474046 à votre bâtiment, vous pouvez opter pour le modèle à la française. Une fenêtre à la française possède un ou deux battants. Son ouverture s’effectue principalement vers l’intérieur à l’aide de plusieurs charnières. Une charnière est un dispositif installé sur les châssis afin de faciliter le mouvement du battant. Il peut concerner les fiches, les paumelles ou les charnières invisibles. Comme tout type de châssis, la fenêtre à la française peut se fabriquer en bois, en alu, en pvc et en mixte bois-alu. En plus, elle peut se présenter sous différentes formes et styles. Si les formes et les styles proposés par les fabricants ne vous conviennent pas, vous pouvez opter pour la fabrication de fenêtre sur mesure. Ainsi, vous pouvez déterminer la forme, le style, le format et le matériau de votre châssis.

    Les particularités d’une fenêtre à guillotine

    La fenêtre à guillotine figure également parmi les principaux styles de châssis. Elle se présente avec un ouvrant qui se trouve sur la partie basse de la fenêtre. Donc, les propriétaires peuvent ouvrir leurs fenêtres d’en bas. Toutefois, certains modèles disposent également d’une partie supérieure mobile.

     

     

  • L’assurance habitation, afin d’assurer la protection de votre bien

    Date: 2014.03.16 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Vu l’augmentation de l’insécurité, la majorité des propriétaires de maison décident de souscrire une assurance habitation. Comme son nom l’indique, ce type de garantie est particulièrement destiné aux habitations. Comme pour le cas de l’assurance auto, l’assurance habitation ne prend effet qu’au moment de la signature du contrat. En général, l’assurance habitation n’est pas uniquement destinée aux maisons des particuliers, mais également aux locaux des professionnels. De ce fait, on distingue l’assurance multirisques habitation et celle multirisques professionnel. Cependant, pour garantir totalement la sécurité de votre demeure, vous pouvez opter pour une assurance de biens spécifiques, contre vol, pour les aménagements extérieurs … . Ces types de garanties habitation sont facultatives, contrairement  aux deux premières.

    Les différentes garanties obligatoires d’une assurance habitation

    Quand vous souscrivez une assurance habitationshutterstock_81664723-1391634112, il existe deux sortes de garanties : obligatoires et facultatives. Les garanties obligatoires regroupent l’assurance de responsabilité civile et celle dommages aux biens. Le premier type d’assurance habitation obligatoire couvre tous les dégâts causés intentionnellement ou non par l’assuré sur les bâtiments des tiers. Tandis que, le second touche particulièrement la prise en charge des réparations de l’habitation de l’assuré. Les dommages peuvent être engendrés par un incendie, un cambriolage ou un dégât des eaux. Dans toutes les circonstances, avant de bénéficier de l’assurance habitation, il faut remplir les conditions mentionnées dans le contrat.

    Le contrat d’assurance habitation pour un propriétaire occupant

    L’assurance habitation varie en fonction du type d’occupant d’un bâtiment. Si elle est souscrite par un propriétaire occupant, ce dernier peut bénéficier des garanties obligatoires, des garanties facultatives conseillées, des garanties facultatives et d’autres services. Les premières concernent la responsabilité civile personnelle et immeuble ainsi que la responsabilité civile copropriété. Les suivantes, par contre, touchent les biens mobiliers, les biens immobiliers, le vandalisme et la protection juridique. Quant aux deux dernières, elles parlent respectivement de la garantie objets précieux, de la responsabilité location occasionnelle, les dommages électriques et l’assistance.

     

     

  • Une véranda ou un prolongement de l’espace de vie

    Date: 2014.03.15 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Etymologiquement, véranda vient de l’indien « baramdah ». Ce terme signifie un balcon avec toiture. De ce fait, une véranda désigne une pièce supplémentaire à l’extérieur d’une maison qui possède une toiture. Cette dernière peut se présenter sous forme pleine, semi-vitrée ou vitrée. Comme toutes sortes de toiture, la toiture d’une véranda se compose également de charpente, d’isolation et de couverture. Au niveau de la couverture, elle touche les plaques de remplissage ou les couvertures habituelles. Les plaques de remplissage comprennent le verre, le polycarbonate, le panneau sandwich et le panneau photovoltaïque. Quant à la couverture classique, elle parle des toitures en tuiles, en ardoises et en bardeaux. En général, une véranda peut se construire à partir du bois, de l’aluminium, du PVC, du fer forgé ou de l’acier.

    Les particularités d’une véranda en bois

    Une vérandashutterstock_60272332-1334779994 en bois s’adapte à tout style de maison. Cependant, elle se rencontre la plupart du temps sur des maisons en pierres. A part la polyvalence, le confort représente également un des atouts majeurs de la véranda en bois. En effet, en raison du type du matériau, ce type de véranda procure de la chaleur au bâtiment. En plus, on peut installer toutes sortes de toiture sur la véranda en bois : toit en tuile, en verre ou en ardoise. Pour garantir la durabilité d’une telle construction, il vous est conseillé de l’entretenir tous les 2 ou 3 ans.

    Des astuces lors de la construction de votre véranda

    Avant de bâtir votre véranda, vous devez, en premier lieu, vous occuper des démarches administratives. Ces formalités concernent la nécessité ou non d’un permis de construire. Si vous compter construire une véranda avec une superficie inférieure à 20m², il suffit simplement de rédiger une déclaration de travaux. Tandis que, si vous construisez une véranda d’une superficie au-delà de 20m², vous devez demander un permis de construire. Après cela, vous pouvez commencer à choisir le matériau, le type d’isolation, le système de sécurité, l’artisan … .

  • Le portail, un autre système de sécurité d’un bâtiment

    Date: 2014.03.02 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Tout comme la porte, le portail donne également accès à un bâtiment. Cependant, par rapport à une porte, il se trouve à l’extérieur de la maison. En général, le portail est une entrée de voitures. Parfois, il peut également comporter une entrée pour personnes. En fonction des besoins des clients, les fabricants peuvent proposer différentes versions de portail. On distingue généralement le portail battant et le portail coulissant. Ces deux types de portail peuvent se fabriquer en bois, en PVC, en aluminium, en acier et en fer forgé. En plus, ils peuvent tous les deux disposer d’un système de motorisation.

    Le portail battant

    Le portailshutterstock_58441270-1377982821 battant figure parmi les deux principaux types de portail. Il se compose de deux vantaux. Les vantaux possèdent une largeur de 4m. L’ouverture de ce type de portail peut se faire vers l’extérieur ou vers l’intérieur. L’ouverture vers l’intérieur est la plus conseillée dans le cas où votre maison se trouve sur la voie publique. Tandis que, l’ouverture extérieure est réservée aux clients qui possèdent une propriété qui n’empiète pas sur la voie publique. Si vous disposez d’une rue en pente, la dernière option est également une meilleure solution. L’installation de ce type de portail peut être réalisée par le client lui-même ou un professionnel. Si vous souhaitez obtenir une pose de portail selon les normes, il vous est conseillé de vous adresser à un professionnel.

    Le portail coulissant

    Le portail coulissant est l’autre alternative qui s’offre aux clients qui veulent installer un portail. Par rapport au portail battant, le portail coulissant ne dispose que d’un seul vantail. L’ouverture de ce vantail s’effectue vers la gauche ou vers la droite. De ce fait, ce type de portail nécessite la pose de rails au sol. Cependant, si vous optez pour un portail autoportant, il ne requiert pas l’utilisation de rails.

     

     

  • Pour une réunion inoubliable

    Date: 2014.02.28 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    La location de salle shutterstock_112047839-1358024701est un atout pour rendre à une fête ou à une réunion une ambiance mémorable. Le lieu de la réception est un élément crucial à ne pas prendre à la légère, car la grande partie des festivités s’y déroule. Suivant le choix de convivialité recherchée, de nombreux sites peuvent être pris pour la réalisation, que ce soit en plein air, sur une terrasse ou dans une salle. La décoration est à la disposition des organisateurs. Ils définissent le style apporté lors de toute la réjouissance, notion couleur, disposition et matériel utilisé. Ils déterminent l’ordre de succession d’évènements durant la cérémonie. Les détails varient suivant la circonstance qui pousse à cette réunion que ce soit pour un mariage ou pour un anniversaire.

    Tout le régal durant la festivité

    Pour la préparation des menus pendant l’activité, il est préférable de faire appel à un traiteur. Il s’agit d’un restaurateur professionnel des métiers de bouche. Il organise et prépare les plats pour tout le menu suivant la volonté du client. C’est un spécialiste qui donne à chaque bouchée une qualité et un rêve pour le consommateur. Le festin est présenté sur un buffet afin d’aller de pair avec la décoration du lieu de réunion. On peut trouver des traiteurs de multiples manières, via internet, de bouche à oreille, sur les spots publicitaires. Les points d’accueil offrent généralement ce service, qui permettrait de faciliter toutes les préparations.

    La réalisation d’une fête d’anniversaire

    Ne se déroulant qu’une fois par année, une salle d’anniversaire digne de ce nom doit être choisie afin de rendre ce jour mémorable. Cette célébration est généralement accompagnée d’un gâteau richement décoré, notamment de bougies dont le nombre, la disposition ou la forme représente l’âge de la personne. On peut réaliser une fête d’anniversaire, non seulement pour la date de naissance, mais également pour les différents événements qui se réalisent comme une nomination à une fonction, l’armistice ou une déclaration.

  • Le meulage ou l’enlèvement de matière

    Date: 2014.02.23 | Catégories: Uncategorized | Commentaires: 0

    Plus connu sous l’appellation « usinage par abrasion », le meulage désigne l’action d’enlever une partie de la matière de pièces métalliques. Pour ce faire, les pratiquants utilisent une meule et des abrasifs. La meule est une pierre à moudre ou à aiguiser. Quant aux abrasifs, ils peuvent se fabriquer à partir de composants naturels ou artificiels. Les abrasifs naturels concernent le grès, l’émeri et le diamant. Tandis que, les abrasifs artificiels touchent l’alumine cristallisée ou le carbure de silicium. D’où l’existence de plusieurs types de meulage, dont notamment le meulage au diamant. Donc, le meulage au diamant utilise un abrasif naturel, dont le diamant.

    Le meulage du béton

    Le meulage du béton sert à modifier et à polir le béton.  De ce fait, il peut s’effectuer sur les surfaces verticales, horizontales, les murs et les sols en béton. En fonction du type de finition recherchée par les clients, les intervenants peuvent choisir entre plusieurs types de meules. Si les clients veulent obtenir une surface granuleuse, les professionnels utilisent une meule au diamant. Dans cette circonstance, il s’agit du meulage au diamantshutterstock_79240672-1338408011. Donc, si vous voulez bénéficier d’un bon meulage au diamant, il vous est recommandé de faire appel à un professionnel dans le domaine.

    Les domaines d’application du meulage au diamant

    Le meulage au diamant, comme son nom l’indique, se réalise avec un disque en diamant. On distingue le disque en diamant universel et le disque en diamant spécial béton frais. Effectivement, il s’utilise généralement sur les constructions en dalles, en blocs, en pavés, en asphalte ou en ardoise. Donc, lorsque vous entreprenez des travaux de construction sur le béton, vous pouvez recourir à la technique du meulage au diamant. Bien sûr, pour éviter de détériorer la qualité de votre matériau, il vous est conseillé de faire appel à un professionnel dans le secteur.